Prix Génie Méritas

Le prix Génie-Méritas, créé en 1991, est décerné par l’AIMQ pour souligner le caractère exemplaire d’une réalisation municipale à laquelle un ingénieur membre de l’AIMQ a étroitement participé. Le nom du lauréat est dévoilé lors du séminaire annuel de l’Association.

Le prix Génie-Méritas peut également souligner le travail exceptionnel et/ou innovateur d’un ingénieur municipal et/ou d’un service de génie municipal dans les opérations et/ou la gestion de ses services.

Critères de sélection

Les critères de sélection suivants serviront à évaluer les candidatures reçues :

  • Présentation concise et explicite du projet accompagnée de photos;
  • Démonstration du degré d’originalité et d’innovation du projet;
  • Description de l’impact du projet sur la gestion et l’exploitation municipale;
  • Évaluation du rapport coût/bénéfice engendré par l’initiative;
  • Appréciation de l’influence du projet sur l’aspect environnemental et du développement durable;
  • Description de l’impact du projet sur la qualité de vie des citoyens;
  • Identification claire du ou des membres de l’association visé(s) par la candidature et de leur degré d’implication dans le projet.

Conditions

Le prix Génie Méritas s’adresse aux membres en règle de l’Association des ingénieurs municipaux du Québec depuis au moins 1 an.

Une même réalisation ne peut être présentée par plus d’un participant.

Le projet doit avoir été réalisé ou être en cours de réalisation pendant l’année de dépôt de la candidature.

Un membre peut s’être adjoint une aide technique externe lors de la réalisation du projet mais le membre doit faire la démonstration claire de son implication dans la réalisation en nomination.

La sélection finale du lauréat sera effectuée par un jury composé d’un membre délégué par le conseil d’administration de l’AIMQ ainsi que d’anciens administrateurs et présidents de l’AIMQ.

Si le jury est d’avis que le nombre de projets inscrits est insuffisant ou que la qualité des projets soumis est insatisfaisante pour effectuer un choix significatif, celui-ci se réserve le droit d’annuler le prix excellence pour l’année en cours.

Le lauréat sera honoré lors des assises annuelles de l’AIMQ.  Le prix Génie-Méritas sera remis au récipiendaire par le maire de la municipalité du lauréat ou son représentant.  L’AIMQ se réservent toute fois le droit de souligner l’événement sous toute autre forme que ce soit.

Procédures de dépôt d’une candidature

Chaque inscription au prix doit identifier clairement les coordonnées du ou des candidats et le titre officiel du projet à utiliser.

La candidature doit répondre par écrit aux critères d’évaluation mentionnés plus haut.  Il est fortement recommandé d’adjoindre au dossier un support vidéo ou promotionnel autre qui pourra être utilisée lors de la présentation du projet durant le Séminaire annuel.

Le concurrent qui soumet le projet doit le faire avant 17 h, le 15 juin de l’année en cours :

Par la poste à :

Association des ingénieurs municipaux du Québec
C.P. 792, succursale B, Montréal (Québec) H3B 3K5

Par courriel

geniemeritas@aimq.net

N.B. L’AIMQ met à la disposition de ses membres un rédacteur pigiste. Celui-ci pourra aider les membres à rédiger leur formulaire de mise en candidature sans aucun frais.

Tout membre intéressé par l’aide de ce rédacteur doit communiquer directement avec la direction de l’AIMQ.

Lauréats 2020

Lauréat : M. Ian Blanchet, ing., directeur du service d’ingénierie, Ville de Valleyfield

Projet : Rénovation des infrastructures du pôle institutionnel

Les infrastructures du pôle institutionnel datent des années 40 et ont atteint leur fin de vie utile.
Celles-ci figuraient en priorité dans le plan d’intervention de la Ville depuis 2015. Outre la désuétude des infrastructures souterraines, l’état des chaussées et des trottoirs, les déficiences au plan du drainage et l’absence d’aménagements distinctifs faisaient défaut dans ce secteur névralgique de la Ville. La prédominance de la voiture et aucune convivialité pour la mobilité active décourageaient les usagers à s’approprier ces espaces.

Le projet regroupe l’inclusion de la plupart des éléments faisant partie des bonnes pratiques en matière d’aménagement urbain tout en innovant pour le choix des végétaux. L’approche est originale : plutôt que de fonctionner de façon conventionnelle pour l’élaboration des aménagements, le service de l’ingénierie a mis sur pied un comité de design composé de représentants de divers services de la Ville.

 

Les résultats :

  • Consolidation des infrastructures : La remise à niveau des infrastructures est l’élément principal ayant un impact sur la gestion et l’exploitation municipale. Nombreux bris d’aqueduc éliminés entretien récurrent de la chaussé et des trottoirs évités.

Séparation des eaux de pluie et des eaux usées afin de limiter les surcharges sur les réseaux. Aménagement conçus avec la participation du service des travaux publics : entretien facilité.

  • Amélioration de la canopée : Des espaces de verdure ont pu être créés en éliminant du stationnement sur rue. Ces espaces étaient exigus et auraient laissé peu de chance de survie à long terme aux arbres devant être implantés.

Des passages racinaires créés sous les trottoirs permettent aux arbres d’augmenter leur taux de survie. De plus, le trottoir est apposé d’un symbole identifiant le passage afin de sensibiliser la population sur l’importance des arbres en milieu urbain.

 

  • Éclairage d’ambiance et signature : Des bollards d’éclairage d’ambiance apposés en bordure de la rue créent des corridors de marche invitants et sécuritaires.
  • Aménagements audacieux : Pour répondre aux enjeux de sécurité, des avancées de trottoir franchissables ont été aménagées. S’en suivit, un dégagement des triangles de visibilité qui respecte la fluidité des mouvements.
  • Environnement et développement durable : Réduction des îlots de chaleur, augmentation de la végétation même dans les secteurs très urbanisés, amélioration de la biodiversité par l’implantation de végétaux indigènes et rustiques. Économie d’énergie grâce au remplacement de l’éclairage pour du LED.
  • Qualité de vie : Déplacements à pied plus sécuritaires et facilités, élimination de coupures d’eau lors de bris, espaces publics attractifs, amélioration de la qualité de l’eau de la rivière à proximité, amélioration de la qualité de l’air.
Modifier
2020 M. Ian Blanchet, ing., directeur du service d’ingénierie, Ville de Valleyfield Rénovation des infrastructures du pôle institutionnel
2019 Guillaume Grégoire. ing. (St-Basile-Le-Grand) Aménagement du Bassin de rétention du secteur Pont-de-Pruche.
Robert Roussel, ing. (St-Basile-Le-Grand)
2018 Alexis Petridis, ing. (Trois-Rivières) Grand projet de la rue Saint-Maurice
Nathalie Houle, ing. (Trois-Rivières)
2017 Robert Asselin, ing., Ville de Ste-Thérèse Cabaret BMO Ste-Thérèse
Martin Angers, ing., ville de Ste-Thérèse
2016 Jean Daniel, ing., Baie-Saint-Paul La trilogie de Baie-Saint-Paul : eau (potable), eau (énergie), eau (culture).
2015 Marie-Chantal Verrier, ing., Brossard Construction du centre communautaire écoresponsable Nathalie-Croteau
2014 Conrad Lebrun, ing., Lac-Mégantic ; Construction de prises d’eau en urgence suite aux événements de Lac-Mégantic
Alain Roy, ing., Saint-Georges-de-Beauce ;
Bruno Gilbert, ing., Sainte-Marie-de-Beauce ;
Louis Audet, ing., Lévis ;
Louis Dodier, ing., Lévis ;
Dany Lachance, ing., Lévis ;
Sébastien Bédard, ing., Lévis
2013 Alexandre Meilleur, ing. (Ville de Thedford Mines) Projet d’alimentation en eau potable
2012 Réjean Vigneault, ing. (Ville de Candiac) Projet de passerelle multifonction au-dessus de l’autoroute A-15
2011 Robert Asselin, ing. Skate Plaza, Sainte-Thérèse-de-Blainville
2010 Steve Ponton, ing. (Ville de La Prairie) Aménagement de l’avenue de la Briqueterie, secteur du Grand Boisé
2009 Prix non attribué
2008 Fernand Boudreault ing. (St-Jérôme) Plan de gestion des milieux humides et des cours d’eaux
2007 Nicolas Rousseau ing. (Bromont) Carrefour Champêtre
2006 Richard Bégin, ing. (Saint-Jérôme) Gare intermodale de la ville de St-Jérôme
2005 Pierre Lebel, ing. (Rivière-du-Loup) Le complexe Centre Premier Tech: une nouvelle aréna qui est joint à la glace existante et est une vitrine technologique.
2004 Jean-Luc Gagnon, ing. (Roberval) Enfouissement de fils aérien à Roberval
2003 Louis Loiselle, ing. (La Tuque) Restauration du Lac Saint-Louis à La Tuque
2002 Robert Asselin, ing. (Sainte-Thérèse) La Place du Village de la ville de Sainte-Thérèse
Mario Morin, ing. (Sainte-Thérèse)
2001 Prix non attribué
2000 Claude Malenfant, ing. (Jonquière) Passerelle en aluminium reliant les deux rives de la Rivière-aux-Sables
1999 Louison Lepage, ing. (Chicoutimi) Parc commémoratif des inondations de juillet 1996
1998 Claude Charette, ing. (Québec) Le «Centre de foires» de la Ville de Québec
1997 Jean Matte, ing. (Rimouski) «Réhabilitation du secteur Rocher blanc»
1996 Fernand Gendron, ing. (Trois-Rivières) «Réfection de la piscine de l’Exposition de Trois-Rivières»
1995 Jean Matte, ing. (Rimouski) «Rénovation et amélioration de l’écluse Price»
1994 André Billette, ing. (Hull) «Normalisation automatisée de dessin assisté par ordinateur (NADAO)»
Jean-Yves Massé, ing. (Gatineau)
René Soucy, ing. (Aylmer)
1993 Claude Goulet, ing. (Québec) «Programme amélioré de collecte des ordures ménagères»
1992 Denis Gagnon, ing. (Loretteville) «Travaux réalisés en régie de façon économique»
1991 Gilles Hamel, ing. (Québec) «Patinoire extérieure réfrigérée et combinée à un parc estival»