Prix Reconnaissance

Le prix Reconnaissance, est remis à un membre de l’Association qui s’est distingué par ses réalisations dans son milieu de travail, sa contribution à la société, son apport à la valorisation de la profession ainsi que par sa participation à l’avancement des intérêts de l’AIMQ. Le lauréat du prix Reconnaissance est choisi par le conseil d’administration de l’association.

Lauréat 2021

Lauréat : M. Louis Loiselle, ing.

Diplômé de l’école Polytechnique en 1989, il a débuté sa carrière en tant qu’ingénieur municipal à la Ville de La Tuque. Très rapidement, son professionnalisme et son intégrité lui ont fait gravir les échelons, devenant ainsi directeur des Travaux publics et des Services techniques. C’est en se distinguant pour ses habiletés de gestion qu’il s’est vu offrir le poste de directeur général par intérim pendant près de deux ans.

En 2003, ses compétences l’ont conduit au poste de directeur général adjoint, rôle qu’il a exercé durant 15 ans, dont deux années à titre de directeur général par intérim, tout en conservant ses responsabilités de directeur des Travaux publics et des Services techniques. Il a pris sa retraite en 2020 et est toujours aussi actif aujourd’hui.

Un engagement exemplaire

  1. Jean Lanciault, ing., président du jury des prix Reconnaissance ne tarit pas d’éloges sur celui qui a passé pas moins de 30 ans au service de la Ville de La Tuque. « Son engagement dans l’AIMQ est tout aussi exemplaire que son cheminement de carrière », tient-il à souligner, et avec raison.

Membre de l’AIMQ depuis 28 ans et administrateur durant six ans, il fut également vice-président, puis, président du conseil d’administration durant une année. En 2014, il a également dirigé un comité de travail pour le dépôt d’un mémoire à la Commission Charbonneau. Il fut l’un des premiers membres à se pencher sur la gouvernance et la révision règlementaire de l’Association.

Récipiendaire du prix Génie Méritas de l’AIMQ en 2003 pour son projet de réhabilitation du lac Saint-Louis à La Tuque, il contribue toujours au rayonnement et à l’évolution de la profession d’ingénieur municipal au Québec. En 2020, il publiait un article de fond dans le magazine Génial, une publication de l’AIMQ.

Le président sortant du conseil d’administration de l’AIMQ, M. Pierre Moses, tient à féliciter et à remercier M. Loiselle pour la qualité de ses nombreux accomplissements.

 

Modifier
2020 M. Yves Beaulieu, ing.
Mme Catherine Tétreault, ing.
2019 Steve Ponton, ing.
2018 Rémi Fiola, ing. (Ville de Rimouski)
2017 M. Simon Brisebois, ing. (Ville de St-Jérôme)
2016 Denis Saint-Louis, ing. (Ville de Victoriaville)
2015 Sylvain Marcoux, ing. (Ville de Montréal)
2014 Louis Audet, ing. (Ville de Lévis)
2013 Dominique Robichaud, ing. (MRC de la Matépédia)
2012 Michel Tardif, ing. (Ville de Sept-Îles)
2011 Michel Vaillancourt, ing. (Ville de Vaudreuil-Dorion)
2010 Jacques Lafleur, ing. (Ville de Gatineau)
2009 Normand Hachey, ing. (Ville de Montréal)
2008 Benoit Delisle, ing. (Ville de Québec)
2007 Raymond Fréchette, ing. (Ville de Montréal, arrondissement Verdun)
2006 Fernand Gendron, ing. (Trois-Rivières)
2005 Éric Boivin, ing. (Terrebonne)
2004 Denis Latouche, ing. (Rimouski)
2003 Richard Lamarche, ing. (Laprairie)
2002 Réal Tanguay, ing. (Baie-Comeau)
2001 Louison Lepage, ing. (Chicoutimi)
2000 Léonard Castagner, ing. (Saint-Antoine)
1999 Michel Bordeleau, ing. (Saint-Eustache)
1998 Claude Malenfant, ing. (Jonquière)
1997 Pierre Lebel, ing. (Rivière-du-Loup)
1996 Roland Morin, ing. (Gatineau)
1995 Germain D’Aoust, ing. (Dorval)
1994 Denis Chagnon, ing. (Boucherville)
1993 Robert Généreux, ing. (Anjou)
1992 Jean-Yves Massé, ing. (Gatineau)
1991 Denis Tremblay, ing. (Repentigny)
1990 Jean Matte, ing. (Rimouski)
1989 Laurent Lord, ing. (St-Lambert)
1988 Gilles Girard, ing. (Laval)
1987 Roger Gagnon, ing. (Québec)
1986 Richard Shuttleworth, ing. (Brossard)
1985 Michel Lesage, ing. (Drummondville)
1984 André Laliberté, ing. (Granby)
1983 André Perreault, ing. (Laval)
1982 Jean Verdi, ing. (Longueuil)
1981 Gérald McMartin, ing. (Hull)
1980 Pierre Blais, ing. (Charlesbourg)
1979 Hervé Aubin, ing. (CUQ)
1978 Roger Robert, ing. (Beauport)
1977 Raymond Gilbert, ing. (Jonquière)
1976 Réjean Tremblay, ing. (Granby)
1975 Jean-G. Curzi, ing. (Longueuil)
1974 Jean-Paul Dorion, ing. (Trois-Rivières)
1973 Gilles Chabot, ing. (Boucherville)
1972 Claude Raynault, ing. (St-Bruno-de-Montarville)
1971 Ronald Marcoux, ing. (Cap-de-la-Madeleine)
1970 Marcel Nadeau, ing. (Laval)
1969 Paul Despatis, ing. (Ste-Foy)

Lauréats Prix Ingénieur municipal de l’année

Modifier
1996 Roland Morin, ing. (Gatineau)
1995 Germain D’Aoust, ing. (Dorval)
1994 Denis Chagnon, ing. (Boucherville)
1993 Robert Généreux, ing. (Anjou)
1992 Jean-Yves Massé, ing. (Gatineau)
1991 Denis Tremblay, ing. (Repentigny)
1990 Jean Matte, ing. (Rimouski)
1989 Laurent Lord, ing. (St-Lambert)
1988 Gilles Girard, ing. (Laval)
1987 Roger Gagnon, ing. (Québec)
1986 Richard Shuttleworth, ing. (Brossard)
1985 Michel Lesage, ing. (Drummondville)
1984 André Laliberté, ing. (Granby)
1983 André Perreault, ing. (Laval)
1982 Jean Verdi, ing. (Longueuil)
1981 Gérald McMartin, ing. (Hull)
1980 Pierre Blais, ing. (Charlesbourg)
1979 Hervé Aubin, ing. (CUQ)
1978 Roger Robert, ing. (Beauport)
1977 Raymond Gilbert, ing. (Jonquière)
1976 Réjean Tremblay, ing. (Granby)
1975 Jean-G. Curzi, ing. (Longueuil)
1974 Jean-Paul Dorion, ing. (Trois-Rivières)
1973 Gilles Chabot, ing. (Boucherville)
1972 Claude Raynault, ing. (St-Bruno-de-Montarville)
1971 Ronald Marcoux, ing. (Cap-de-la-Madeleine)
1970 Marcel Nadeau, ing. (Laval)
1969 Paul Despatis, ing. (Ste-Foy)